Fest-Deiz 21 a viz Genver/21 janvier

fest deiz .png

Publicités

D’ar 16 a viz Kerzu : Eostad

Emgav d’ar Sadorn 16 a viz Kerzu gant Gireg Konan er greizenn . Gwerzh ha sinadurioù war al lec’h. 5e GM. Digor d’an holl.

 

Skritell-Eostad

Rendez-vous le 12/12 à 17h au Kreizenn Sevenadurel Vrezhon Gwengamp pour une vente et signature en présence de Gireg Konan de son ouvrage EOSTAD. 

EOSTAD…

  • Mots et expressions de la région de Perros-Guirec et des alentours, recueillis par Gireg Konan auprès de locuteurs brittophones (1976-2017) ainsi que d’après les notes de Jakez Konan, le père de l’auteur, elles aussi recueillies auprès de locuteurs bretonnants (1925 à 2000). Gireg Konan et Jakez Konan son père avant lui, ont inlassablement récolté mots, tournures, tout ce qu’ils ont pu collecter, et grâce à eux, leur moisson est aujourd’hui à la disposition de tous.
  • L’auteur : Gireg Konan, né à Lannion en 1951, a été géologue, professeur de sciences en anglais au Canada, paysagiste puis enseignant au collège Diwan du Releg-Kerhuon et de Plésidy. Il est licencié en géologie (U. de Montréal), diplômé en sciences de l’éducation (McGill U.), licencié en breton (Rennes 2), puis a obtenu son CAPES d’enseignant au secondaire. Il est engagé dans l’animation sociale en langue bretonne dans le Trégor. Il est le fils de Jakez Konan (1910-2003) qui fut l’un de nos meilleurs écrivains.
  • Dans la région de Perros-Guirec comme partout en Bretagne, les brittophones possèdent une vraie richesse : leur langue et ses nuances. Une langue transmise de génération en génération, utilisée quotidiennement, enrichie et adaptée au fil du temps et des besoins, parfois délaissée car devenue sans valeur, écrasée par une langue dominante, brisée par l’omniprésence des médias francophones et par le trop peu de considération qu’on lui porte dans le monde politique.
  • Comment est construit ce lexique ?

o   Il est construit sous la forme d’un dictionnaire par ordre alphabétique.

o   Chaque mot est organisé de la manière suivante :

o   Le mot > [la prononciation en phonétique en font SIL Sophia IPA93) ] > la terminologie > la phrase telle que dite par l’informateur , c’est-à-dire le mot dans son contexte> synonymes en breton > traduction en français > le nom de l’informateur, son lieu de naissance > la date de la conversation.

o   Exemples de noms d’informateurs :

  • Louaneg (14) : aotrou X ; aotrou hag itron Maillot W ; Marianig Dronioù ; Eugénie Le Boulanger W ; Yves-Marie Salioù W ; itron Loarer W (Kerlukun), André Loarer W ; Arsène Pirioù W ; Yves Nicolas W, person Plistin ; Yann vBalac’h W ; itron Kuziat W ; Yann Derrien W ; Mari-Jobenn Hautcoeur W
  • Louergad (7) : Hélène ha Thérèse Lachat hag o mamm Cécile W ; X ; Raymond Le Bour ; itron Tressoler ; Albert Gwilhouz W (Sant Eler, Gar Goneri)

o   A la fin du livre il y a une série de notes grammaticales concernant le trégorrois.

 

  • Remerciements à tous les locuteurs, à la famille, Marivon et Enora, mes frères Yves « Wanig » et Hervé, à Loig le Guillouzer (préface), à Ti ar Vro, à Kuzul ar Brezhoneg et les éditions an Alarc’h (en particulier à Riwanon Kervella, Maoris Joubin, Anne-Sophie le Borgne)…

Samedi 2 décembre Concert de DERVENN ( Quatuor Harpes Celtiques )

Pour cloturer le cycle DIGOR 2017 nous vous donnons rendez-vous dans nos locaux samedi 02 décembre 2017 à 17h30 précise pour le concert du quatuor de Harpes Celtiques DERVENN. Entrée : prix libre dans nos locaux 3 place du Champ au Roy.

Au programme des airs traditionnels bretons , irlandais et ecossais mais aussi séfarade et polonais et quelques reprises.

concert

DERVENN est composé de

-Maud Lemesle, de Betton, qui a appris la harpe avec Mélinda Lemarier
à Betton puis au cercle celtique de Rennes

-Mikaël Serrat, de Néant-sur-Yvel (pays de Brocéliande), qui a appris
la harpe avec France Allart, puis au cercle celtique avec Dimitri
Boekhoorn, où il a rencontré Maud

-Amandine Lemaire, de Betton aussi, où elle a appris la harpe avec
Carole Brevet, qui habite désormais Nantes et joue dans le groupe de
fest-noz Chogall

-Jeanne Toutous, de St-Brieuc, a appris la harpe avec Anne Auffret,
de Bulat-Pestivien, puis  dans l’ensemble de
harpes du cercle celtique où elle a rencontré les Mikael et Maud.

 

vern