Fest-Deiz 19/11/2017

Affiche centre culturel

Publicités

Stage « Parler breton avec ses enfants ! » Staj « Kaozeal brezhoneg gant e vugale »

Le Centre Culturel Breton de Guingamp organise dans ses locaux un stage d’initiation au breton en direction des parents d’élèves des écoles bilingues et immersives du pays de Guingamp. Mais il est ouvert à tous et toutes qui veulent aller plus loin en breton ou découvrir cette langue qu’ils/elles soient parents d’élève ou non ! 

Le Samedi 2 décembre 2017 de 09h30-12h30 / 13h30-17h00

« Kaozeomp brezhoneg gant hor bugale ! Parlons breton avec nos enfants » est pensé pour inviter les parents d’élèves à faire leurs premiers pas en langue bretonne dans leur relations familiales, ou pour les aider à aller plus loin si ils possèdent quelques notions.

Deux formateurs , Tugdual Karluer et Gael Roblin proposeront aux deux niveaux ( grand débutants et faux débutants ) avec un programme permettant de progresser dans l’utilisation de la langue bretonne avec vos enfants. L’accent sera mis sur les expressions du quotidien, la lecture, les chiffres, les couleurs , la nourriture, les habits, les chants et les comptines et bien sur du vocabulaire des fêtes de noel !

Tarif : 10 euro à régler le jour du stage/ 15 euro par couple avant le   30 novembre ! Prévoyez votre pique-nique !

Inscription obligatoire par mail ou téléphone au 02 96 44 27 88 (indiquez votre niveau ) kreizenn.gwengamp@orange.fr

Skritell_Brezhoneg_Bugale_Gwengamp_Nedeleg

Théatre/Pezh c’hoari: dimanche 12/11/ D’ar Sul 12 a viz Du : Kof ha Kof

Dans le cadre de Digor/da geñver Digor

Pedet da zont niverus da arvestiñ ouzh pezh c’hoari Kof ha Kof gant Strollad ar vro bagan.

Pratique : 15h théatre du Champ au Roy. Gwengamp ( 12 euro PT, 10 euro réduit, 5 euro enfant jusqu’à 12 ans ) 

Acte I
Le mardi Gras en 1932. On prépare la fête dans le « débit hygiénique » Soleil Levant. La dañs-round, ronde traditionnelle de la côte, sera détrônée par Josephine Baker et Tino Rossi, sortis du phonographe. Finn, fille aînée des tenanciers, Laouig et Soaz, est courtisée par un marin-pêcheur et un marin de l’état.

Acte II
Juillet 1954. Jaïg, le fils de Finn, qui tient le bistrot Soleil Levant, voudrait quitter la commune, pour la capitale. Le tourisme populaire se développe en bord de mer, avec les congés payés. Finalement, Jaïg restera vivre au pays et agrandira le débit de boissons pour en faire une salle de danse, où des orchestres animent les bals.

Acte III
En 1976, les bals musettes étant sur le déclin, Jaïg transforme le dancing “Kalypso” en boite de nuit, “Le Pifoun” (Godiller).

  • Chants et danses sont interprétés par l’orchestre KJB (Korejou Jazz Band), composé de Yvon Etienne et Jacky Bouilliol, des Goristes. Le public est invité à danser au cours du spectacle.
  • Kof ha Kof se veut aussi un hommage aux petits orchestres de bal qui ont écrit une des plus belles pages de la culture populaire du XXe siècle. Le texte breton de la pièce est publié par Embannadurioù Ar Vro Bagan. À lire aussi : Baluche, orchestres et dancings dans le Finistère, par Olivier Polard (Coop Breizh).
  • Ecrit et mis en scène par : Goulc’han Kervella, avec l’aide de Nikol ar Vourc’h.
  • Lumières et son : Egareg Kervella, Aline Aubry.
  • Costumes : Nolwenn Castel.
  • Décors : Didier Porchel, Henri Sotin.
  • Chants et musique : K J B (Korejou Jazz Band), Yvon Etienne et Jacky Bouilliol, des Goristes.
  • Graphisme : Fañch an Henaff.
  • Secrétariat : Veronique Chalm.
  • Interprété par : Aline Aubry, Erwan Billant, Jakez ar Borgn, Regine Boujeant, Jacky Bouilliol, Typhaine Corre, Naïg Etienne, Anjela Etienne, Yvon Etienne, Goulc’han Kervella, Maxime L’Hostis, Anna Morvan, Sara Malesieux, Alexis Mullard, Andre Ollivier, Mari Peaudecerf, Joëlle Planchon, Giovanni Sciarra, Milig Sinou, Nikol ar Vourc’h.
  • 12  evit an dud deuet ha 5€ evit ar vugale azalek 12 vloaz, 10€ evit an dud dilabour, ar skolajidi, al liseidi, ar studierien.
  • 224_kof_ha_kof

11 novembre : Présentation et lecture publique « War hent ar gêr/Sur la route de la maison »

Marie-Claire Morin des éditions à l’ombre des mots vous donne rendez-vous au Centre Culturel Breton le samedi 11 novembre à 18H30  pour une présentation publique de son dernier ouvrage ainsi recensé dans le Télégramme  . La présentation de l’ouvrage sera accompagné d’une lecture d’extraits en langue bretonne et en français.

Marie-Claire Morin, des éditions A l’ombre des mots, a présenté le dernier ouvrage « War hent ar gèr » (Sur la route de la maison) : la Grande Guerre banale et exceptionnelle de Michel Lech’vien. Une sortie qui lui tenait à coeur. Cet ouvrage relate le récit d’évasion de Michel Lech’vien, prisonnier en Allemagne en septembre 1914, qui n’était autre que son grand-père. Ce livret, où il consignait les péripéties de son évasion, fut publié en breton sous forme de feuilleton en 1928 dans l’hebdomadaire Breiz, avant d’être vendu dans les écoles à 3.000 exemplaires en 1929 avec à la clé un objectif pédagogique pour la culture bretonne.

L’apport de spécialistes


Dans un premier temps, elle pensait éditer le livre en reprenant tel quel le livret, sans analyse et commentaire. Le sujet, après lecture du récit, a intéressé des spécialistes : Hervé Le Goff, sur la Bretagne et le Trégor et Yann Lagadec, historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale. La rencontre a permis d’enrichir le récit pour proposer dans l’ouvrage trois versions écrites du récit : la première en langue bretonne de 1929, celle rédigée en français et, enfin, la traduction en français par Joseph Lech’vien, neveu de Michel et des souvenirs de ce dernier dans les années 90
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/pabu/edition-sur-la-route-de-la-maison-souvenirs-de-michel-lech-vien-22-09-2017-11673099.php#RpKRoWbGjUYXiPFf.99

warhent

Devezh studi diwar-benn ar c’hrennvrezhoneg

E-pad koulzad DIGOR 2017 e vo buhezet ur devezhiad studi  d’an 11 a viz Du diwar-benn ar c’hrennvrezhoneg gant Herve Sebille Kernaudour. 15 euro . Enskrivit buan dre bostel kreizenn.gwengamp@orange.fr pe pellgomzit d’an niverenn a heul : 0296442788

herve-sebille-kernaudour-reveille-la-rime-interne

BEUREVEZH

1- Petra eo ar c’hrennvrezhoneg?

2 – Perak studial ar grennyezh?

3 – Doareoù dibar ar c’hrennvrezhoneg a-fed distagadur.

4 – Doareoù dibar ar c’hrennvrezhoneg a-fed doare-skrivañ.

5 – Doareoù dibar ar c’hrennvrezhoneg a-fed yezhadur.

ENDERVEZH

1 – Al lennegezh krennvrezhonek (enskrivadurioù, oberennoù lennegel, geriadurioù, anvioù-familh a-vremañ

2 – Ar werzaouriezh

3 – Studi un nebeud testennoù.